Chroniques calixiennes

Les Eboulis...

Les acolytes entrèrent enfin dans la zone connu sous le nom des Eboulis. L’horreur y fut malheureusement à son comble. Les scènes de carnage mirent les nerfs et l’âme des jeunes acolytes à rude épreuve. Mais contre toute attente, ils surent se préserver et nettoyer la zone de ses mutants et du mal corrupteur et palpitant qui y dormait.

Manquant de peu de finir carbonisé par l’explosion de cuves de prométhéum suintant, les jeunes recrues blessées et durement éprouvées décidèrent d’avancer contre toute sagesse pour détruire le mal qui était à l’origine de toute ces horreurs corruptrice.

Ce mal avait pris la forme d’un cristal palpitant d’une lueur fuchsia tel le cœur d’un démon du warp. Celui-ci était encastré dans un mur au fond d’un tunnel. Il avait dû être mis à jour par hasard, par un coup de pioche de trop ou par un quelconque éboulis de la roche qui était ici plus fragile.

Quoiqu’il en soit, cette chose tenta de corrompre l’âme des jeunes serviteurs de l’Empereur. Mais l’Empereur lui-même devait les accompagner ce jour là et, par son bras vengeur et purificateur, ils renvoyèrent dans le warp ce cœur palpitant et son gardien démoniaque qui s’en était extirpé pour le protéger.

Fourbu, blessé mais l’âme encore pure et forte de la présence de notre Dieu-Empereur, les jeunes acolytes remontèrent à la surface, certes à la surprise de tous, mais avec le respect et la crainte dû aux agents de l’Inquisition.

Un exploit qui jouera sûrement en leur faveur dans leur avenir au sein de la Sainte Inquisition, et dans les plans de leur Maître Inquisiteur.

Comments

Johankov

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.